Le forum de Dornas etc...

Dornas et ses environs (boutières, mézilhac et alentours)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Victoria Fraysse, une figure légendaire à Dornas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bRuNo
Ardéchois éternellement
Ardéchois éternellement
avatar

Nombre de messages : 1819
Age : 41
Localisation : Paris et Dornas (parfois)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Victoria Fraysse, une figure légendaire à Dornas   Mar 11 Avr - 18:40

Il fut une dame, qu'hélas je n'ai connu que très agée, qui se trouvait être une des plus proches voisines de ma tante, et ces deux dames se tenaient compagnies dans ces hivers si rigoureux... ma tante avait 84 ans et sa voisine répondant au nom de Victoria Fraysse en avait 95. (en 1983)

Je conseille plus que vivement 'les contes de la burle' et surtout 'les nouveaux contes de la burle' (1984- Jean Durand), où, dans ce dernier, figure sur la couverture 'la mamanette' surnom de la Victoria. Et un long chapitre qui lui ait entièrement consacré dans ce bouquin tellement interessant sur des gens de la montagne ardéchoise qui ont vu tant de choses... Ce livre doit encore se trouver...

Voici un extrait du 'dauphiné libéré' du 17 / 08 / 1983 retranscrit en entier pour vous, ici, en hommage à une personne formidable et qui manque tellement au village depuis sa disparition à la fin des années 80.

Ceux de l'autre Ardèche VICTORIA FRAYSSE 95 ANS
'Je suis si heureuse de pouvoir encore travailler'

95 ans, vous avez dit 95 ans ? Pas croyable ! Avec son regard clair, sa voix haut perchée qui sait les choses d'autrefois, son bon sourire, on n'imagine pas qu'elle approche des 100 ans et l'on se demande comment ce petit corps fluet a pu traverser les embûches de tout un siècle.

Ah ! en ce temps là on vous les faisait résistants, les petits Ardéchois, surtout quand, comme la Victoria, ils naissaient au hameau du Cros de Molines, avec des maisons dont tu te demandes comment elles tiennent encore debout, accrochées à la montagne, alors que les êtres, eux, n'y ont pas résisté.
En ce temps là, ils étaient 40 à l'école du hameau, de la Toussaint à Pâques seulement; le Printemps et l'Eté il y avait les bêtes à garder et les moissons à faire. Les soirs d'hiver on chantait. Elle en sait des chansons, Victoria. Du temps des cerises au tango des fauvettes en passant par la chanson des blés d'or.
Mais la vie n'est pas faite que de chansons. Finie l'école, Victoria est descendue travailler à l'usine de tissage du Cheylard et puis elle a rencontré un cimentier M.Fraysse qu'elle a suivi en Isère et à La Voulte et puis au Cheylard. Et quand son petit Marcel eut l'age de l'école, elle se remit à travailler pour payer les études, parce que le Marcel à Victoria, c'était déjà quelqu'un (Marcel Fraysse, président du syndicat des hôteliers restaurateurs de l'Ardèche (nous sommes en 1983) :
'je l'ai tellement bien réussi, dit Victoria, que je n'ai plus voulu en faire un autre' Aujourd'hui veuve, Victoria Fraysse vit seule dans sa petite maison de Dornas avec ses deux chèvres Blanchette et Pommelette.
Marcel lui a proposé une aide familiale. Comment ? une aide familiale? Non mais vous n'y pensez pas. Une qui viendrait lui mettre du désordre dans son désordre où elle s'y retrouve parfaitement.
'Et tes chèvres, lui a dit son fils, Le jour où tu ne pourras plus t'en occuper?' Avec un sourire malin, la Victoria a répondu : 'Eh bien, on fera venir la Marie-José' (Marie-Josée, c'est l'aide familiale).
Elle est comme ça, Victoria, une aide familiale pour ses chèvres mais pas pour elle. D'abord si on lui faisait son travail, qu'est ce qui lui resterait, à elle qui dit 'Je suis la plus vaillante de Dornas. On est si heureux quand on peut travailler'. Et du travail, elle n'en manque pas. Descendre au jardin enlever l'herbe, planter les patates et les haricots, ramasser le fagot des genêts qui, séché, fera du feu dans la cheminée, promener les deux chèvres. Et le picodon, qui est-ce qui le ferait, hein ?

Dans la cuisine, entre les genêts séchés et les fromages qui mûrissent, la cendre de la cheminée et les toiles d'araignée, il y a un petit poste de télé offert par Marcel.
L'autre jour, le curé Laffont est venu voir Victoria. 'Et alors, Victoria, je ne vous voie plus a la messe?'
Alors, Victoria a répondu très sérieusement : 'Ah! Monsieur le Curé, la messe je la regarde à la télé et c'est très intéressant parce qu'à la télé, ce sont des curés professionnels!'
Elle est comme ça, Victoria Fraysse qui va sur ses 95 ans, qui ne demande rien à personne, qui a le coeur sur la main.
Non, Victoria n'a besoin de rien, surtout pas qu'on lui fasse son ménage. A quoi ça sert de tout déranger du moment qu'elle s'y retrouve ?
Et les araignées, elles n'ont pas le droit à la vie, elles aussi, et à tisser leurs toiles comme elles l'ont toujours fait ?

Ainsi va la Victoria qui vient de l'autre Ardèche, qui est la fidélité et la tradition, qui est née au Cros de Molines, derrière le laurier, dans le jardin où, sur rames, les haricots poussent très haut comme s'ils voulaient se rapprocher du ciel pour remercier le Bon Dieu de leur avoir permis de pousser dans cette terre ingrate.
Et comme chaque jour prie encore Victoria qui aime bien le Bon Dieu et la Sainte Vierge, sans doute pour les remercier d'être là, de pouvir encore travailler, sortir la Blanchette et la Pommelette. Et de lui avoir donné son Marcel qui, avec ses chèvres, est bien pour elle ce qu'il y a de plus réconfortant sur la terre !

-------

Ecrivant ces lignes, pleins de souvenirs jaillissent de ma tête et me font me sentir très fier et heureux d'avoir connu et parler a cette si charmante vieille dame quand j'avais 8 - 10 ans.
J' espere que ces lignes vont auront procurer autant de plaisir à les lire qu'à moi a les écrire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b2006.dornas.free.fr/
 
Victoria Fraysse, une figure légendaire à Dornas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Asarina purpusii 'Victoria Falls'
» Victoria cruziana et Euryale ferox pas si difficile
» photo de présentation de rubrique victoria
» Mon 600L Victoria
» fish room victoria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Dornas etc... :: Le forum de Dornas, les boutières ...-
Sauter vers: